Paroles de diplômés

 

« J’ai suivi le Master Grande École, avec option marketing, de 1991 à 1994. Ma promotion comptait 130 étudiants. C’était une formation à la fois généraliste et spécialisée, avec un parcours performant et un principe d’alternance. »
Master Grande École

Gaël, diplômé Master Grande École 

gael petton J’ai suivi le Master Grande École, avec option marketing, de 1991 à 1994. Ma promotion comptait 130 étudiants. C’était une formation à la fois généraliste et spécialisée, avec un parcours performant et un principe d’alternance. Si ces trois années d’études m’ont permis de m’investir de manière associative comme trésorier du Bureau des Sports, elles m’ont surtout beaucoup apporté humainement et professionnellement. Les stages font aussi partie des vrais plus du Groupe Sup de Co La Rochelle. Moi j’en ai suivi un premier axé sur la vente, un deuxième plus porté sur la communication puis, grâce au programme Erasmus+, je suis parti en Ecosse pendant quatre mois et demi pour vivre une belle expérience en stratégie marketing.

Une carrière évolutive

Après avoir fait mon service militaire, obligatoire à l’époque, j’ai intégré la vie active en 1996 en tant qu’adjoint au directeur marketing-communication du Groupe Évialis, une entreprise agro-alimentaire animale basée dans le Morbihan. En 2002, j’ai été embauché, au sein du Groupe Avril, comme Responsable de Communication de l’entreprise BioDiesel Diester où j’ai mis en place des plans de campagne, notamment pour le Salon de l’Agriculture. En parallèle, j’avais une fonction de directeur des partenaires, en charge de la communication événementielle, de l’animation/développement du réseau adhérents, du e-marketing comme de la création de sites internet pour le compte de Diester. En 2012, j’ai été nommé responsable de la communication interne et digitale du groupe. 

Création d’entreprise

En 2014, je me suis lancé dans l’étude d’un projet autour du vin que je portais en moi depuis longtemps. En juin 2016, j’ai donc créé la SAS ScanWine, une entreprise de services à destination des cavistes, qui aide ces derniers à  mieux gérer leur cave. Par exemple, grâce à un brevet que nous avons déposé, nous proposons un système d’identification des bouteilles sans avoir à bouger celles-ci, et donc en évitant de nuire à leur conservation. A suivre, je souhaite optimiser mon offre de services, recruter du personnel et développer ma clientèle, avec l’objectif d’une trentaine de cavistes conquis par mon offre à l’horizon 2019. A plus long terme, je souhaite me diversifier et me développer à l’international.