Parole de diplômé

« Depuis 2014, je suis diplômée du Master Grande École du Groupe Sup de Co La Rochelle. Pendant tout ce cursus, j’ai volontairement favorisé les expériences de terrain... »
Master Grande École


Cécile, diplômée du Master Grande École

cecile dhour expat
J’ai intégré l’école en 2010 et je suis partie dès cette première année en mission Humacité© de 3 mois au Kenya. J’ai ensuite enchaînée par une année de césure au cours de laquelle j’ai été réceptionniste à Toulouse pour financer une partie de mes études. Durant la deuxième année de ma formation, le programme Erasmus+ m’a offert l’opportunité  de vivre une expérience de 6 mois en Espagne. Ensuite, j’ai suivi un parcours en alternance pendant 12 mois. Depuis 2014, je suis diplômée du Master Grande École du Groupe Sup de Co La Rochelle. Pendant tout ce cursus, j’ai volontairement favorisé les expériences de terrain car j’étais convaincue que m’aguerrir en relation clientèle et en marketing opérationnel ne pouvait que m’être profitable. Pour cela, j’ai fait un stage de commercial chez Coca-Cola et 12 mois d’apprentissage chez Sodexo en tant que Business Developer.


 

Responsable de Marketing Digital

A la fin de mon parcours universitaire, j’ai décidé de rejoindre le programme de mobilité internationale de la région Poitou-Charentes et de m’inscrire pour un stage de 6 mois post graduation. Le 25 janvier 2015, au lendemain de la cérémonie de remise des diplômes à La Rochelle, je suis partie à Londres pour suivre un stage de 6 mois en marketing digital dans un centre de conférence sur Camden Town. Je me suis ensuite faite remarquer par le responsable des finances d’une entreprise occupant le même bâtiment que celle où je faisais mon stage. Une semaine avant la fin de celui-ci, j’ai appris que la société en question, une ONG internationale dans l’éducation, recrutait. Un mois après avoir posé ma candidature, j’étais embauchée comme Responsable de Marketing Digital. 

 

Manager

Tout était alors à faire et à créer. Aujourd’hui, mes principales responsabilités sont la gestion du site web, des réseaux sociaux, de la stratégie d’emailing et de la création de contenu média. L’année dernière, nous avons embauché un stagiaire à temps plein dont je suis la manager. Je suis amenée à voyager régulièrement pour aller à la rencontre de nos étudiants internationaux. Lors de mes déplacements, mon rôle consiste à représenter l’ONG auprès de ceux-ci, de “connecter” avec eux, de les interviewer et de récupérer des “feedback” sur l’impact que nous avons sur leur vie. 

 

Développement personnel

En parallèle, j’ai développé ma présence personnelle sur les réseaux sociaux. J’ai créé un compte Instagram personnel en février 2016 et j’ai commencé à passer plus de temps sur YouTube. Je regarde beaucoup de tutoriels, de TEDx Talk et de vidéos de professionnels en webmarketing. Après plusieurs mois de réflexion, d’observation et de découverte de nombreux autres entrepreneurs en ligne, j’ai décidé de me lancer. C’est donc fin mars 2017 que j’ai officiellement créé mon propre blog sur le webmarketing et le management. L’objet consiste à partager mes 2 années d’expérience en webmarketing avec les débutants. Après deux mois d’existence, mon blog a reçu plus de 2 100 visiteurs uniques. Je publie un article par semaine et la prochaine étape sera de créer ma propre chaîne YouTube.

Visiter mon blog

 

L’esprit d’entreprendre

A moyen terme, je projette de me lancer en tant qu’auto-entrepreneur pour monétiser mon blog et ma chaîne YouTube. Je souhaite créer une vraie communauté de jeunes managers du digital autour de ce blog et aider un maximum de débutants à se lancer dans le métier. Je souhaite également changer de secteur d’activité et grandir en responsabilité. J’ai eu l’occasion, en début d’année, de visiter deux agences webmarketing. Les ressources humaines, financières et matérielles de certaines agences sont l’eldorado du webmarketeur. Il est fort possible que je commence d’ici peu à m’ouvrir aux opportunités et à considérer les offres du côté des grandes agences londoniennes.

 

Conseils à nos étudiants

Les diplômés du Groupe Sup de Co La Rochelle ont une infinité d’opportunités d’emplois et il faut, pour choisir la meilleure, se poser les bonnes questions pour éviter d’occuper une fonction qu’ils n’affectionneront pas. Je conseillerais également aux étudiants de prendre en permanence des initiatives pendant leur parcours professionnel, de faire plus que ce qu’on leur demande et d’essayer toujours de faire mieux que ce qui est demandé. Se dépasser au quotidien reste la meilleure façon de grandir, tant au niveau professionnel que personnel. J’aimerais également que les étudiants n’abandonnent jamais leurs rêves et qu’ils prennent conscience que l'entrepreneuriat peut être un très bon moyen pour les réaliser.