Retour sur la 6ème édition
de l’E5T à La Rochelle

Le Groupe Sup de Co La Rochelle
  • E5T - 6ème édition
  • Remise prix E5T
  • E5T - 6ème édition
04 septembre 2018

C’est dans le cadre de la 6ème édition de l’université d’été e5t - Énergie, Efficacité Énergétique, Économie d’Énergie et Territoire - placée sous le signe de la transition énergétique que nous avons rencontré Myriam Maestroni présidente de la Fondation. Le Groupe Sup de Co La Rochelle a été pour cette année encore le théâtre d’une belle énergie porteuse d’échanges aussi riches que féconds.

Climat, l’affaire de tous

E5T, une Fondation qui a du sens

C’est à la suite d’un parcours professionnel réalisé au sein d’entreprises leaders dans le secteur de l’énergie que Myriam Maestroni a fait le choix de quitter ses fonctions en 2012 pour fonder E5T. Au-delà des réflexions nécessaires il lui semblait alors plus que jamais nécessaire d’agir en dépassant une vision parfois trop simpliste. Son ambition ? Engager toutes les parties prenantes de notre écosystème dans un processus de travail collaboratif et de partage de la connaissance.

« Nous avons fait le choix de réaliser nos interventions au sein de l’établissement d’enseignement du Groupe  Sup de Co La Rochelle pour plusieurs raisons. Au-delà de l’engagement historique de la ville en faveur de l’environnement, nous sommes convaincus que la connaissance devrait toujours être partagée et renforcée. Chefs d’entreprise, start up, politiques mais également étudiants, chacun a la capacité de faire bouger les lignes. » Souligne Myriam Maestroni

Et c’est bien de cela dont il s’agit, rassembler et agir en parfaite alchimie. De la première édition à l’actuelle, le nombre de participants est passé de 100 à 1000 confirmant la raison d’être de la Fondation. Davantage que les thèmes engageants que portent l’organisation c’est sa structure basée sur les échanges informels, l’équité de temps de parole et la dynamique conviviale qui anime E5T qui séduit chaque année toujours plus d’inscrits.

L’université d’été e5t, une volonté d’aller de l’avant

Valoriser les avancées réalisées et partager les réflexions menées au cours des tables rondes, voilà à quoi aspire E5T. L’évènement raisonne cette année comme un rappel du besoin urgent d’agir à tous les niveaux et pas seulement politique car ce dernier ne peut pas agir seul. Véritable boosteur de synergies E5T l’affirme, il est plus que jamais impératif de mettre en lumière ce que les scientifiques constatent chaque année.

« Au travers de l’Université d’été, nous souhaitons nous faire l’écho des avancées scientifiques, politiques et économiques. Aujourd’hui, nous savons par exemple que nous disposons d’une quinzaine d’années pour redresser la barre avant de subir des conséquences plus que désastreuses pour l’environnement’. Indique la présidente d’E5T

Espace de réflexion, d’explication et d’incitation à passer à l’action, E5T entend faire face aux éventuels freins avec détermination et diplomatie. Asymétrie d’information, idéologie, volonté de rester dans un ancien paradigme pour en tirer des rentes de situation…davantage de volonté c’est de courage dont il s’agit pour basculer d’un modèle capitaliste à un écosystème basé sur l’économie verte et le partage.

« Cette économie transversale pourtant source de profits entre en contradiction avec l’égo d’où certaines frictions, nous luttons contre ces dernières par la pédagogie. » Myriam Maestroni

Conjuguant réflexion et action, E5T entend bien poursuivre ses actions en France et à l’international en multipliant par exemple ses ateliers au sein d’organismes tels que le Groupe Sup de Co La Rochelle ou l’EIGSI (École d’ingénieur de La Rochelle). Agissant dans l’intérêt général E5T invite chaque citoyen à rejoindre la fondation afin de prendre part à la construction du nouveau paradigme à venir.

A propos de Myriam Maestroni

Diplômée à Sup de Co Bordeaux (promo 89), Myriam Maestroni s'est ensuite spécialisée en finance avec un Post Graduate (Université de Barcelonne) puis un MBA à l'Esade. Elle a évolué tout au long de sa carrière dans le secteur de l'énergie. Après un passage chez les pétroliers Dyneff et Agip, elle a rejoint Primagaz en 1996, comme Directeur Général de Primagaz Espagne, puis comme Directeur Commercial et Marketing de Primagaz France à partir de 2003. En 2005 (à 38 ans), elle a été nommée Directeur Général. Elle a initié la démarche de Conseil en Energie et est aujourd'hui à la tête du spin off, spécialisée dans la mise en œuvre efficace de l'énergie, le traitement et la valorisation des certificats d'énergie, la société Economie d’Energie SAS dont elle est co-fondatrice et actionnaire. Très impliquée dans la réflexion sur le néo management et le leadership développement durable, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences organisées par des Grandes écoles, notamment Sup de Co Bordeaux Euromed, HEC, ainsi que dans le cadre de la 5ème étude des Grandes Ecoles au Féminin et dans différents comités de direction (Auchan, Brink's, SNCF, EDF...). Elle est également administrateur indépendant de la société cotée au SBF 120 : Séchilienne Sidec. Lauréate 2012 de La Tribune Women's Award, catégorie Green Business. Coauteur de deux ouvrages : « Intelligence émotionnelle, services et croissance », Editions Maxima 2009 (avec Luis M.Huete) et « Mutations énergétiques », Editions Alternatives 2010 (avec Jean-Marie Chevalier). Co-fondatrice du Cercle des Entreprises Centenaires, en partenariat avec l'ANVIE et HEC.

 

Consultez la Source

 

En savoir plus sur E5T