Sophie Hennekam

Pôle Ressources Humaines et Management

S_Hennekam_resize

Un double parcours d’excellence pour Sophie Hennekam, originaire des Pays-Bas :

En France avec un MSc en management de la diversité à l’ESC Rennes School of Business, et en Angleterre avec un PhD obtenu à l’Open University.

Elle obtient également en 2013 un Doctorat en Management des Ressources Humaines à L’ESC Rennes.

 

Les choix de Sophie

Elle choisit de se spécialiser dans un aspect passionnant des RH : Le management culturel et la diversité. Elle enseigne l’IRHM, le management cross–cultural et le comportement au travail. Ses recherches s’étendent aussi sur les Ressources Humaines Intergénérationnelles et plus spécifiquement sur les séniors au travail, elle collabore régulièrement avec des professeurs anglais et australiens.
Après avoir enseigné à l’ESC de Rennes, Sophie choisit le Groupe Sup de Co La Rochelle. « Une très bonne ambiance dans cette Ecole où les étudiants sont respectés et l’enseignement valorisé. » Résultat ? « Plutôt qu’un esprit de compétition très business que l’on peut voir ailleurs, ici le côté humain est primordial. »
Sophie a un vrai parti pris pédagogique, son crédo : Privilégier l’échange à tous les niveaux.

« Mon approche est anglo–saxonne avec des cours clés en mains ». Elle évite d’avoir d’un côté des cours magistraux et de l’autre des TD. Elle mélange le travail individuel et le travail en groupe, elle adapte les exercices en fonction des niveaux et des envies de chacun pour ne jamais perdre les étudiants. « Je fais beaucoup participer les élèves, ils sont en fait acteurs de leur cours. Je leur demande les thèmes qu’ils veulent étudier et les sujets qui les intéressent. Ils sont libres d’aller au–delà et de travailler sur tout ce qui les intéresse. »

 

La vision de Sophie

Sophie a une façon bien à elle d’aborder les Ressources Humaines. Dans ce métier qui demande de vraies compétences sociales, savoir être à l’écoute et avoir de la patience, il faut avoir un esprit très ouvert.

Pour bien exercer ce métier en entreprise, il doit y avoir un bon fit entre la personne et l’entreprise. Pour que le travail ne soit pas trop restreint, l’important est de placer les RH au cœur de la stratégie de l’entreprise pour créer une culture très ouverte, une culture d’inclusion où tout le monde se sent concerné.
Mais attention, plus l’entreprise est grande, plus le système est hiérarchisé, c’est alors plus compliqué à mettre en place. Quand l’entreprise est plus petite, il y a plus de souplesse, c’est plus facile. « Tout est une question de volonté de l’entreprise et rien n’est impossible. »
Pour réussir ce métier, il ne faut pas avoir peur de faire plus ni de voir plus loin, sortir du cadre et ne pas forcément utiliser tous les outils proposés. Se demander ce que l’on peut apporter et comment toujours mieux évoluer.
« Et dans mon approche toujours plus anglo–saxonne que française, ne jamais perdre l’humain, s’intéresser plus à la personne qu’à ses diplômes ».

 

Les bonheurs de Sophie

Courir, passer du temps avec ses enfants, le piano, le yoga et aussi cuisiner, jardiner, sans oublier le travail… Pour Sophie, c’est l’équilibre qui est important.

Elle aime la vie à La Rochelle qui est une ville très agréable. Elle vient en train de Rennes avec son vélo pliable, et longe la côte pour arriver à l’Ecole en quelques minutes. « A l’heure du déjeuner je vais courir, une douche à l’Ecole et je reprends le travail en pleine forme. »
Sophie aime voyager et connaît beaucoup de pays. Elle aime les Pays–Bas d’où elle vient où elle retrouve un mix de culture allemande et anglo-saxonne, « Il y a une grande ouverture d’esprit, les gens sont très tolérants et on laisse sa chance à chacun, on ne juge pas avant de bien connaître. »
Mais si elle a choisi la France, c’est pour une histoire d’amour, une rencontre en Inde avec un français. « Nous avons d’abord habité la Nouvelle-Zélande, puis Rennes puisqu’il est breton. »

 

Sophie en bref

Dynamique et spontanée, Sophie privilégie le côté humain, elle aime les échanges en toute confiance. Un esprit ouvert sur les différences de chacun, qualité appréciée dans la spécialité qu’elle a choisie.

A consulter également